07/10/2008

Be the generation

 

End Poverty - Be the generation

Vidéo en anglais réalisée par l’association In my name, ajoutée le 22 septembre 2008

« Be the generation to end poverty »
Ce clip de Will.i.am disponible sur YouTube fait intervenir de concert de nombreuses célébrités américaines et anglaises (Scarlett Johanson, Wycleff Jean, Mel B,…) afin d’appeler au respect des promesses faites au monde.

Quelles promesses ? Faites par qui ?
C’est bien sur ce point que ce clip très américain (mise en scène savamment élaborée, rythme qui attire et retient l’attention, pas de pause, pas de reprise de souffle) s’avère particulièrement efficace et juste. En effet, c’est au début du siècle, au Sommet social « Geneva 2000 » plus précisément, que les leaders de notre planète, les chefs de gouvernement des pays membres de l’ONU, firent une promesse au monde. Celle d’avoir réduit la pauvreté de moitié en 2015, et d’y avoir mis fin en 2025.

Le clip « Be the generation » au gimmick très accrocheur « In my name » rappelle ces promesses, et fait le malheureux constat que le chemin tracé jusqu’à maintenant depuis l’an 2000 et annoncé jusqu’en 2015 est loin d’être à même de les respecter.
Chaque domaine où une action sociale est à construire est passé au crible : la faim, les maladies graves, l’éducation, l’eau, le marché non-équitable, le changement de climat… Pour chacun d’entre eux, tout est à faire.

In my name.JPG
Les mécanismes de ce clip ? Vulgarisation, mises en perspective, people, comparaisons basiques, animations, gimmicks propres au monde de la publicité…
Mais loin de décrédibiliser le tout par une starification sans doute excessive et un travail de mise en scène très construit, c’est tous ces ressorts tragi-comiques américains qui permettent de faire circuler l’information, voire de convaincre à agir.
will2.JPG

scarlett3.JPG

La vulgarisation des mises en perspective (un jet en moins pour un pays / leader = 10 000 embauches de plus pour le personnel hospitalier de régions en difficulté, avec dessins enfantins à l’appui) permet de ne pas perdre le fil, de rester concentré. Le message est clair.

davis.JPG
Les gimmicks et slogans sont d’une efficacité redoutable : « be the generation to end poverty » est une invective valorisante appelant à l’action. « In my name » vient personnaliser cette action (ce qui devient d’autant plus valorisant) et lui donne un air de pétition lancée à l’encontre des leaders du monde : « En mon nom, je vous demande de respecter la promesse que vous m’avez faite ! ».
En somme, une vidéo à voir, et à montrer aux moins impliqués.

Pour prolonger ce billet :

D’autres vidéos faites par In my name : In my name , Queen Rania, Jordan
Quelques articles de blogs sur Be the generation : John The legend.com , Stuff to blog about , Parents underground 123

11:33 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pauvreté, will.i.am, solidarité, geneva 2000, in my name, scarlett johansonn | | | Digg! Digg